News

"RegenOpt" Etude de la Ville de Zürich sur la nécessité de régénérer des champs de sondes géothermiq

Le scénario A du concept énergétique de la ville de Zürich prévoit que d'ici 2050 44% des besoins de chaleur seront fournies par des pompes à chaleur. Une part de 38% sera fournie par des sondes géothermiques. Selon l'étude "RegenOpt" la densification des forages de sondes géothermiques à Zürich ne pourra seulement se faire de manière durable, si les champs de sondes seront activement régénérés. 

Selon cette étude les capteurs solaires sélectifs sans vitrage d'Energie Solaire SA sont une des sources d'énergie les plus adéquates pour atteindre cet objectif. Ils présentent un ratio cout/performance optimal dans cette configuration (voir système Earthsol).

Publié le 10/10/2016

Énergie solaire: Le lancement de Noor-I vu par la presse étrangère

PRESSE - L'ouverture de la centrale Noor-I jeudi 4 février a été largement commentée par la presse internationale et les personnalités du secteur écologique. A l'heure où tous les pays du monde cherchent à réduire leur impact environnemental, la mise en fonction de la plus grande centrale solaire de la planète, située près de Ouarzazate, attire forcément l'attention.

Le Maroc "montre la voie"

Le groupe financier Bloomberg déclare que cette initiative marocaine aura une influence sur le reste des pays de l'Afrique du nord et du Moyen-orient: "Le vrai test se fera lors des 25 prochaines années" a déclaré Jenny Chase, membre du groupe. "Si ce n'est pas un succès technique, il y a des chances pour que le reste des pays de la région ne passent pas au photovoltaïque".

Publié le 10/10/2016

Le Souverain inaugure la centrale solaire Noor I ce jeudi 4 février

Après avoir fait l’objet de plusieurs reports, la date de l’inauguration officielle de la Noor  Ouarzazate 1 est désormais connue. La cérémonie inaugurale de la centrale solaire aura lieu ce jeudi 4 février sous la présidence du Roi Mohammed VI.

Noor I, première composante du grand programme solaire marocain, développée par un consortium d’entreprises mené par le groupe saoudien Acwa Power, pour un peu plus de 10 milliards de DH d’investissement, sur une superficie de 480 hectares, est dotée d’une capacité de 160 MW en technologie thermo-solaire à capteurs cylindro-paraboliques. Cette centrale sera suivie par trois autres Noor II, Noor III et Noor IV, pour une capacité totale de 500 MW.

Publié le 10/10/2016